Kenzô Tenma

°•..•°¯°•°•..•°¯°•.

.•°Fiche personnage°•.

°•..•°¯°•°•..•°¯°•.

 

Prénom: Kenzô 賢三 (Japonais et traduction)

Nom de famille: Tenma 天馬 (Japonais et traduction)

Surnoms: Ken (donné par ses anciens camarades dans Another Monster)

Sexe:Masculin

Age et date de naissance: Né le 2 janvier 1958, il à 28 ans au début de la saga, 37 en 1995 et 40 à la fin de la série.

Origine: Né à Yokohama dans la préfecture de Kanagawa au Japon, il est d'origine Japonaise mais possède certainement la nationalité Allemande.

Liens familiaux: Fils du directeur d'un grand hôpital au Japon et d'une éditrice de magazines médicaux, il a deux demi-frères plus âgés de 7 et 2 ans, le premier travaillant dans l'économie tandis que le second à pour devoir de reprendre l’hôpital familial.

Profession:Médecin spécialisé en chirurgie et neurochirurgie à l'Hôpital Memorial Eisler de Düsseldorf (Allemagne) puis membre bénévole à Médecins sans frontières. Durant sa cavale, on sait également qu'il a pendant un temps travaillé au noir en temps que médecin auprès des malfaiteurs.

Physique: Type asiatique, mince et assez grand. Cheveux très noirs dont la taille évolue au cours de l'histoire, yeux bruns.

Principaux alliés: Soutenu par Dieter, Rudy Gillen, Julius Leichwein et Nina Fortner avec laquelle il partage un but commun. Il est à plusieurs reprises aidé par Wolfsgang Grimmer, et présumé innocent par de nombreuses personnes dont il croise la route. Il est également allié avec Otto Heckel. Arrêté par la police, il est soutenu par son avocat Fritz Verdemann.

Anciens amis: Tenma a gardé très peu de contacts avec ses anciens amis. Dans Another Monster, 3 de ses amis d'enfance aux Japon sont présentés. Lors de son service à Eisler, Tenma est également proche du Dr Becker.

Liens sentimentaux: Ex-fiancé d'Eva Heinemann.

Principaux ennemis et opposants: Opposé à Johann Liebert qu'il à l'intention de tuer, et à ses complices dont le fameux Roberto. Recherché par la police, il s’oppose de nombreuses fois à Heinrich Runge. Son ex-fiancée Eva Heinemann cherche également à le retrouver afin de le faire arrêter.

Volumes d'apparitions (manga): 18 volumes/18

Épisodes d'apparition (anime): /74

Première apparition: Volume 1 chapitre 1 (manga), Épisode 1 (anime)

Dernière apparition: Volume 18 chapitre 162 (manga), Épisode 74 (anime)

Rôle dans la série: Personnage principal, c'est avec lui que l'on découvre et suit l'histoire. Il est opposé au froid et cruel antagoniste Johann Liebert par son incarnation des valeurs morales et humaines.

 

 

 

Né à Yokohama en 1958, Tenma est le plus jeune d'une famille de trois enfants, fils du directeur d'un très réputé hôpital de la ville et d'une ancienne éditrice de magazines médicaux. Ses parents ayant divorcés plusieurs fois, il est issu d'un remariage: en effet, ses deux demi-frères, plus âgé de 2 et 7 ans, possèdent le même père que lui mais une mère différente. Famille fortunée, les Tenma habitent dans une villa à Yokohama, donnant vue sur le port et la mer.

Dès son entrée à l'école, Kenzô Tenma est reconnu comme étant un enfant indépendant et d'une grande intelligence, obtenant parmi les meilleurs résultats scolaires de sa ville.

(à venir...)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Je n'ai pas fait d'erreur"

Le rôle de Tenma dans la série  Monster prend ses bases alors que ce dernier n'est encore qu'un brillant médecin reconnu a sein de l'hôpital Eisler de Düsseldorf, en 1986. Alors âgé de 27 ans, son jeune âge ne l’empêche cependant pas d'y rafler les meilleurs places dont celle de médecin chef du service de neurochirurgie. Réussissant toutes ses opérations avec brio, fiancé avec la fille du directeur de l'hôpital et composant de nombreuses thèses médicinales à la demande de ce dernier, son avenir prometteur est tout tracé. Tout bascule lorsqu'une femme turque vient lui reprocher d'avoir laissé passer l'opération d'un célèbre chanteur d'opéra à l'instar de celle de son mari décédé, pourtant admis aux urgence avant. S'interrogeant sur sa légitimité à obéir aveuglément aux ordres partiaux de son supérieur, Tenma se rend alors compte que la compétitivité du milieu dans lequel il exerce. Alors que sa fiancée elle même lui annonce que "chaque vie n'a pas le même prix", le jeune médecin est persuadé du contraire et se remet en question sur la justice de l'acte qu'il à commis. Lorsqu'un jeune garçon grièvement blessé  est admis à l'hôpital seulement quelques instants avant le maire de la ville, Tenma décide de désobéir à Heinemann lui ordonnant de donner les soins au dirigeant, afin de sauver l'enfant dont la sœur jumelle à été admise dans un état de choc émotionnel grave. En effet, les deux enfants sont les seuls survivants du mystérieux massacre de la famille Liebert ayant coûté la vie à leur deux parents. Lors de l'opération, le maire meure alors que le petit Johann Liebert est miraculeusement sauvé par Tenma. Furieux d'avoir été trompé, le directeur de l'hôpital fait endosser à Tenma la responsabilité de la mort du maire et lui retire ses fonctions de médecin chef en lui annonçant qu'une personne "ayant un problème d'émotion" comme lui est incapable d'envisager un quelconque plan de carrière dans le milieu médical. Les fiançailles du jeune médecin sont également rompues, Eva Heinemann lui annonçant le soir même qu'elle le considère désormais comme un "réel idiot". Désespéré, Tenma est pourtant certain d'avoir agit de manière juste et morale. Frustré et se sentant incompris, il s'écrie alors, au chevet du petit Johann endormi, que des gens comme Heinemann "ne méritent pas de vivre". Peu après, le directeur retire à Tenma la garde de l'enfant en souhaitant faire de ce dernier un centre d'attraction qui réparera la réputation de l'hôpital après la mort du maire auprès des médias. Déprimé, Tenma passe la nuit à boire dans les rues de Düsseldorf. Le lendemain, on lui annonce que le directeur de l'hôpital Eisler et deux autres médecins en charge de l'opération du maire ont été mystérieusement assassinés après avoir ingéré des bonbons empoisonnés. Les deux jumeaux Liebert sont également portés disparus. Choqué, Tenma se demande s'il ne va pas rentrer au Japon pour recoudre avec les événements récents. Alors qu'il s'apprête à jeter l'éponge et à quitter Eisler, le nouveau directeur de l'hôpital rend son grade perdu au jeune médecin qui s'en retrouve relativement ébranlé.

La découverte du Monstre

9 ans plus tard, Tenma travaille toujours au sein de l'hôpital Eisler où il est désormais chef de service de neurochirurgie. Un jour, il soigne à la demande de l'inspecteur Runge, homme du BKA s'occupant d'affaires de meurtres en série et également responsable de l'enquête irrésolue de la mort du directeur Heinemann des années auparavant, Adolf Yunkers. Ce dernier, crocheteur, semble posséder les clefs d'une affaire de meurtres en série dont il est principal suspect comme tueur à gage. Alors que l'homme, en état de choc lorsqu'il en vient à penser à celui qui l'a embauché, refuse de parler à la police, il annonce à Tenma que le commanditaire de son crime n'est autre que "Monster". Un soir, Tenma se lance à la poursuite de Yunkers qui fuit l'hôpital en direction du repère du meurtrier. Le jeune médecin découvre alors que l'auteur des crimes n'est autre que Johann Liebert, le garçon qu'il a secouru 9 ans plus tôt. Ce dernier, annonçant à Tenma avoir assassiné Heinemann à la demande du médecin qui considérait qu'il ne "méritait pas de vivre", assassine Yunkers sous les yeux de son sauveur avant de prendre la fuite. En état de choc, Tenma arrive à annoncer à l'inspecteur le nom du fameux "Monstre", l'inspecteur semblant cependant sceptique à cette révélation étonnante.

Sujet à la culpabilité, Tenma décide de prendre des congés afin d'enquêter sur le passé de Johann. Il parvient alors à retrouver sa jeune sœur, étant devenue amnésique à la suite du choc du meurtre de ses parents. Elle vit alors sans se souvenir de l'existence de son frère, dans une famille adoptive qu'elle considère comme ses vrais parents. Avec l'aide du journaliste Maurer, Tenma parvient à retrouver sa trace et fait une découverte alarmante: Johann Liebert à décidé de venir chercher sa soeur jumelle le jour où ces derniers célèbreront leur 20ème anniversaire. La fameuse date correspondant au jour J, Tenma se précipite à la rencontre de Nina Fortner attendant en effet la venue d'un inconnu lui ayant envoyé une série de messages. Lui racontant à la hâte son passé, Tenma parvient à ramener les souvenirs à la mémoire d'Anna Liebert alors qu'ils arrivent tout deux au domicile des Fortner. Ces derniers, ainsi que Mr Maurer, sont retrouvés sauvagement assassiné par Tenma qui prend alors la fuite avec Nina, échappant à deux policiers imposteurs. Peu après, Nina laissera un mot à Tenma en lui annonçant que ce dernier n'est pas coupable des événements par le fait d'avoir sauvé son frère Johann.

Le Fugitif

Les événements se précipitent alors que Tenma commence à devenir la cible suspecte de l'inspecteur  Runge: ce dernier ayant retrouvé la cravate du médecin non loin du lieu du crime des parents Fortner, soupçonne le jeune médecin d'être à l'origine des assassinats de l'hôpital Eisler et de la fameuse série de meurtres de couples d'âge moyen. Le policier obtient finalement la confirmation de l'appartenance de la cravate à Tenma auprès de l'ancienne fiancée déchue de ce dernier, Eva Heinemann. La jeune femme, désormais veuve, avait en effet tentée de se rapprocher de Tenma après la mort de son père, sans succès. Désormais pris en chasse par les autorités, Tenma prend la fuite et décide de se lancer à la poursuite du réel meurtrier, Johann Liebert. Plus que pour prouver son innocence, Tenma cherche en effet à retrouver le jeune homme afin de détruire le monstre qu'il a créé, voyant en son objectif la seule façon de laver son pécher. Il prend alors pendant 5 mois des cours de tir où il apprend à se servir d'une arme à feu, obtenant finalement de très bons résultats. Une seule question subside: sera-t-il vraiment capable de tirer sur un être humain? Continuant son périple, Tenma rencontre alors Otto Heckel qui lui permet de rentrer en contact avec le monde des bandits afin de gagner de l'argent en travaillant au noir. A la recherche d'informations sur Johann, Tenma se rend à Berlin où se situe le 511 Kinderheim, orphelinat de l'ancien Berlin Est où Johann était autrefois gardé avant d'être adopté par les Liebert avec sa sœur. Il y apprend alors que le fameux institut se livrait à des expériences de modifications de personnalités chez les enfants, et que Johann y avait mené une révolution en poussant pensionnaires et responsables à s'entretuer. Obtenant toutes ces informations auprès d'un ancien dirigeant du Kinderheim, Hartmann, qui souhaite faire de son fils adoptif Dieter un nouveau Johann, Tenma secoure le petit garçon et décide finalement de le garder auprès de lui. Hartmann, lors de sa confrontation avec Tenma, lui conseille également de se rendre auprès du général Wolf, responsable du Kinderheim ayant pour la première fois découvert les deux jumeaux.

"Regardez moi, mon cher Docteur Tenma"

Tenma se rend alors à Francfort où il retrouve Mäsner, un des policiers du soir du meurtres des Fortner, qu'il suspecte, lui et son collègue Müller, d'en être les coupables. Ce dernier le met alors sur la piste du Baby, militant d’extrême droite auprès duquel Nina Fortner s'est déjà rendue. Le Baby souhaite en effet, avec l'aide de la jeune fille, attirer Johann afin de le placer à la tête de son organisation et en faire le nouveau Hitler. Tenma ne tarde pas à être capturé et roué de coup par le dirigeant d’extrême droite. Ses hommes le mène cependant auprès du général Wolf auquel il est étroitement lié. Tenma rencontre alors le vieil homme qui lui annonce à quel point Johann était doté d'un puissant charisme et d'un esprit monstrueux dès son enfance. Le désignant comme le responsable des meurtres de l'intégralité de ses proches, Wolf confie à Tenma la mission de détruire le fameux Monstre. Alors que le médecin s'apprête à se rendre à l'endroit indiqué par Johann dans un message de provocation lui étant adressé, il change finalement d'avis et retourne à Francfort: le Baby projette en effet de mettre le feu au quartier turc de la ville afin de célébrer la venue de Johann. Là, il parvient avec l'aide de Dieter et d'Heckel à sauver le quartier des flammes et retrouve finalement Nina qui s'est rendue quant à elle sur les lieux indiqués par Johann. Alors que Tenma fuit les autorités se rendant sur les lieux de l'incendie, elle annonce à Tenma que son frère n'est "pas seul": en effet, Tenma découvre à l'emplacement indiqué un message de Johann laissant comprendre que ce dernier est victime d'une double personnalité. A la suite de cette révélation, Tenma décide de rencontrer Rudy Gillen, un ancien camarade de faculté devenu psychologue en criminologie, auprès duquel il espère trouver des réponses à ses questions concernant les messages du jeune homme. Avec l'aide d'un serial killer qu'il étudie, Gillen découvre que Johann existe et qu'il est capable de pénétrer les pensées des criminels afin de les contrôler. Découvrant ainsi l'innocence de Tenma, il aide son ancien camarade à fuir la police et décide de devenir l'allié du jeune médecin. Peu de temps après, Tenma se rend sur les lieux d'un crime dont il est accusé comme suspect principal. Là, Runge lui tend un piège destiné à attirer le médecin sur les lieux et à ainsi l'arrêter, piège dans lequel Tenma tombe naturellement. Cependant, alors que le policier poursuit Tenma, il est blessé par le réel meurtrier qui cherchait à régler ses problèmes financiers en héritant de la fortune des défunts, faisant porter le chapeau à Tenma en reproduisant les caractéristiques des crimes en séries dont il est faussement accusé. Tenma décide alors de sauver l'inspecteur qui désire cependant lui-même plus que tout capturer Tenma: menaçant le jeune médecin, il lui annonce le suspecter d'être schizophrène et désigne "Johann" comme le nom donné par Tenma à sa seconde personnalité. Le médecin parvient cependant à soigner Runge avant de prendre la fuite, le policier décidant définitivement de se dédier à la poursuite de Tenma.

"Je dois le faire"

Pendant un temps, le médecin travaille au noir en suivant les conseils de son allié Heckel qui le mène auprès d'un influent bandit, habitant dans une forêt à proximité de Fussen. Là, il apprend auprès de l'homme que Johann avait été dirigeant d'une société de bancaire 5 ans avant, dont tout les employés finirent par s'entretuer en pourchassant l'argent. Le jeune homme semble résider à Munich dans une famille d'accueil, où il poursuit des études en fac de droit. Continuant ses recherches sur le passé du Monstre et sur les pratiques du 511 Kinderheim, Tenma est attiré par un article de presse annonçant la mort de Richard Braun, détective privé, sur Munich, responsable de meurtre d'un jeune criminel également issu du Kinderheim. Il remarque également une annonce faite dans les journaux circulant dans le pays sous forme de message codé qu'il parvient à déchiffrer comme un appel de Rudy Gillen à se rendre sur Munich. C'est cependant le premier article qui incite Tenma à se rendre sur les lieux où il espère retrouver Johann et l'assassiner. Là, il retrouve le Dr Leichwein, psychologue responsable de Richard Braun et ancien professeur du jeune médecin, qu'il suit secrètement pendant quelques temps afin de le protéger: en effet, le psychologue tentant de percer le mystère de la mort de son ami, s'approche de plus en plus d'une vérité liée à Johann. Un soir, Tenma sauve de justesse Leichwein d'une tentative de meurtre de Roberto, principal allié du Monstre. Allié de Rudy, Leichwein cherche à persuader Tenma de son innocence en lui promettant de percer la vérité à jour et disculper son ancien élève. Il accepte alors de mener Tenma jusqu'à Johann, le jeune homme étant devenu le bras droit d'un puissant homme d'affaire, Hans Schuwald, en permettant à ce dernier de retrouver son fils perdu, Karl Neumann. Tenma prend cependant la fuite le jour même,  confiant Dieter au Dr Leichwein avant de disparaitre. L'annonce du petit garçon désespéré confirme les peurs du psychologue et de Gillen: le but de Tenma n'est pas de prouver son innocence mais bien de mettre un terme aux agissements du Monstre en l'assassinant. Utilisant l'argent récolté par son travail à Fussen, Tenma parvient à se procurer une carabine de précision. Il décide alors d'abattre le jeune homme dans le parc où se dernier se promène souvent en compagnie de Schuwald et de son fils, n'arrivant cependant pas à le faire, le doute et la peur le rendant malade. Finalement, il décide d'accomplir son acte lors d'une grande cérémonie de donation de livres à la bibliothèque de Munich organisée par Schuwald, lors de laquelle Johann sera présent. Le médecin parvient à se laisser enfermer dans la bibliothèque pour la nuit qui précède la donation, se cachant en haut d'une étagère qui lui offre un angle de vue adapté tout en restant caché. Lors de la cérémonie, Tenma tente de se résoudre à tirer sur Johann mais ses mains tremblantes l'empêchent d'appuyer sur la gâchette. Il est alors délogé par Roberto qui, le désarmant, pointe la carabine sur Schuwald. Alors que les deux hommes luttent, Johann met son plan à exécution et embrase la salle remplie d'hommes d'importance. Roberto se moque de Tenma n'arrivant pas à tuer et lève son arme vers lui. Paniqué, Tenma parvient à appuyer sur la gâchette et Roberto disparait dans la mer de flammes déclenchée par Johann. Après avoir permis à la foule de s'enfuir de la salle en feu en détruisant les charnière de la porte, Tenma se hâte de trouver Johann pour le tuer. Finalement, Nina arrive en trombe et déconcentre Tenma qui se hâte pour la sauver en abandonnant Johann derrière lui, une poutre en feu s'écrasant sur la jeune fille et Schuwald. Après avoir secouru Nina et le vieil homme, Tenma s'enfuit à nouveau et part pour Prague où, selon les dires de Schuwald, la mère des deux jumeaux est toujours en vie.

A la recherche des origines du Monstre

Alors qu'il est mis en difficulté lors du contrôle des frontières dû à son faux passeport, Tenma est aidé par Wolfsgang Grimmer qui lui permet alors de s'échapper et de franchir la frontière Tchèque. Lorsque l'homme affirme admirer Tenma pour son rôle de médecin, ce dernier renchéri que le fait d'avoir abattu Roberto l'empêche de se considérer plus longtemps comme un médecin.

Arrivé sur Prague, Tenma parvient à retrouver le bar des trois grenouilles indiqué par Schuwald et apprend qu'une femme qu'il devine être la mère des jumeaux avait été enlevée par la police secrète Tchécoslovaque durant la guerre. Découvrant dans les journaux une affaire de meurtres similaire à celle dont il est suspecté,  Tenma fait le lien avec Johann. Il tente alors de retrouver Suk, le jeune policier incriminé, et retrouve alors le jeune homme en compagnie de Grimmer et découvre que ce dernier était issu du 511 Kinderheim et cherchait à l'étudier. Ces derniers ont faillis être assassinés par la police secrète qui cherche à mettre la main sur une cassette contenant l'enregistrement d'un enfant du 511 Kinderheim sous l'emprise de drogue. S'approchant à nouveau de Grimmer, Tenma cherche à retrouver la cassette en pensant qu'elle contient des informations clefs sur Johann. Ils arrivent finalement à mettre la main sur l'enregistrement que Suk avait confié à sa mère en collaborant avec un dirigeant de la police secrète cherchant à entendre l'enregistrement pour en savoir plus sur le Monstre, utilisant Suk comme otage. Après avoir pris connaissance de l'enregistrement de Johann, Tenma et Grimmer parviennent à dissuader le dirigeant de la STB de perpétrer l'expérience du Kinderheim. Avouant à ce dernier et à Grimmer et la réelle nature de son but, Tenma tente d'obtenir des informations sur l'enlèvement de la mère des jumeaux organisé par la police secrète. Si le dirigeant affirme ne pas posséder d'informations détaillées sur l'affaire, il dirige Tenma vers un dénomé Franz Bonaparta, auteur de mystérieux livres pour enfants dont "Le Monstre sans nom", apparemment lié à la mère des jumeaux et aux expériences effectuées par la STB. Tenma rend alors visite à l'éditeur de Franz Bonaparta pour tenter de trouver de nouvelles informations sur l'homme et apprend qu'il détenait un grand manoir entouré de roses sur Prague. Après cela, Tenma quitte finalement Grimmer pour se dédier à ses recherches en promettant à l'homme qu'ils seront menés à se retrouver.

Dans la gueule du loup

Lorsqu'il s'apprête à reprendre sa route, Tenma est cependant arrêté par la police: l'éditeur de Bonaparta l'ayant reconnu, Tenma est enfermé en attendant d'être transféré à Düsseldorf pour un procès. Les alliés de Tenma se pressent autour de lui en clamant son innocence, les anciens patients du médecin parvenant à lui trouver un talentueux avocat en la personne de Fritz Verdemann, par l'intermédiaire de son associé Baul. De son côté, Tenma, désespéré, se refuse à avouer la vérité aux autorités, persuadé que ces derniers ne le croiront pas. Il fait alors la connaissance de Milch, prisonnier s'étant évadé de prison de multiples fois sans pour autant parvenir à ne pas se laisser reprendre. L'optimisme de l'homme et sa volonté implacable à vouloir s'enfuir à nouveau incitent Tenma à avouer l’existence de Johann auprès des policiers et auprès de son avocat qui accepte alors de le représenter au procès. Le jour suivant, c'est Baul, associé de Verdemann , qui rend visite à Tenma à la demande de ce dernier. Horrifié, le prisonnier reconnait Roberto qu'il pensait avoir tué. Ce dernier annonce alors à Tenma son intention d'assassiner son ancienne fiancée, Eva Heinemann, car elle est la seule personne à pouvoir confirmer l’existence de Johann et ainsi disculper Tenma. Se retrouvant à l'infirmerie après avoir été victime d'un malaise, Tenma retrouve Milch qui feint quant à lui la maladie. Le médecin demande alors au prisonnier de l'aider à s'évader afin qu'il puisse protéger Eva.  Tenma décide alors d'avouer être coupable des crimes commis par Johann afin d'accélérer son transfert sur Düsseldorf. Milch et lui s'enfuient de justesse grâce à l'intervention du frère du premier lors du transfert. Arrivé sur Düsseldorf, Tenma tente de joindre Eva à son hôtel mais découvre qu'elle est déjà partie. Il parvient à retrouver son avocat qu'il pense être allié à Roberto: le menaçant, il lui demande de le mener vers son ancienne fiancée. Verdemann, apprenant avoir été approché par Roberto dans le but de récupérer des documents confidentiels sur la villa des roses obtenus de son père, ancien espion de la STB, confie les papiers à Tenma en le laissant s’enfuir.

"Je mettrais un terme à tout ça"

Prenant à nouveau la route de Prague, Tenma apprend à son arrivée qu'un incendie a dévasté les restes de la Villa des Roses. Il est alors interpellé par des hommes du général Wolf qui le mènent au dirigeant. Mourant, ce dernier confie à Tenma qu'Eva a été investie par un homme issu du parti communiste de Francfort avant de mourir. Le médecin se rend alors à Francfort où il découvre qu'Eva est protégé par un des hommes du Baby dont l'allié cherche à se servir de la femme afin de retrouver Johann. Il fait alors la connaissance de Martin à qui il demande de l'aide pour retrouver son ancienne fiancée mais ce dernier refuse de lui prêter main forte et le rejette violemment. Mais alors que ce dernier décide de désobéir aux ordres de Peter Capek qui veut tuer Eva après que cette dernière ai accompli sa tâche, Martin est gravement blessé et demande à être soigné par Tenma. Malgré les tentatives désespéré du médecin, l'homme meurt en demandant à Tenma de protéger Eva et en lui confiant les indices qui le mèneront jusqu'à Johann. Finalement, il se rend à la gare où Eva attend le retour de Martin, lui annonçant sa mort. Il persuade Eva de retourner à Munich afin d'avouer la vérité à Leichwein et aux autres, lui confiant qu'il est déterminé à tuer Johann lui même. Le médecin envoie après cela une lettre à ses alliés leur annonçant ce qu'il sait et affirme devoir mettre un terme aux événements. Orienté par Martin vers le dirigeant Tchèque de Peter Capek semblant mener un plan avec Johann, Tenma tente de poursuivre l'homme mais, apercevant la police, tente de prendre la fuite. Là, il est percuté par une voiture et est recueilli par Milan Kolasch qui le soigne. Il apprend alors que ce dernier poursuit le but de tuer Capek mais ne parvient pas à l'empêcher d'agir, se faisant alors tuer. Recherchant la nature des rapports entre Johann et Capek, Tenma découvre que le Baby et lui ont parvenus à mettre en contact, avec l'aide d'Eva, le Monstre et Christof Sievernich. Ce dernier se trouve être le seul survivant, avec Johann, du massacre du Kinderheim et ainsi le disciple du jeune homme avec qui il prépare un plan de "fin du monde". Alors qu'Eva le menace pour obtenir des informations, cherchant à aider son ancien fiancé, Sievernich tente de la tuer mais Tenma la sauve à temps. Il découvre alors que Capek à accepté de mener Nina à son frère et qu'il à avoué être un des hommes à l'origine d'une expérience sur les deux jumeaux dans la villa des roses. Tenma demande en hâte d'être mené sur les lieux où frères et soeur doivent se rencontrer et retrouve Nina qui s'apprête à se suicider. La suppliant de renoncer à cet acte, il apprend que c'est la jeune fille qui était la première victime de l'expérience de la villa des roses menée par Bonaparta, qui aurait du la transformer en Monstre. Elle avait alors tout raconté à Johann qui s'était identifié à sa sœur et avait ainsi fait sienne l'expérience. Capek annonce à Tenma que Johann cherche à tuer Bonaparta.

"Docteur Tenma, ce n'est pas de votre faute"

Tenma dirige ses recherches sur le mystérieux auteur afin de localiser sa position. Aidé par Nina, il retrouve le fils de ce dernier, Lipsky, à Prague. Ce dernier ne pouvant lui apporter d'aide fructueuse, Tenma visite un collectionneur de livres pour enfants et découvre en lisant le dernier ouvrage de Bonaparta que ce dernier s'est retiré dans le petit village de Ruhenheim. Persuadé que c'est à cet endroit que ce déroulera le face à face final, Tenma se rend dans le village où il découvre un véritable massacre: en effet, les habitants ont commencés à tous s'entretuer à la façon dont l'avaient fait toutes les victimes des plans de tueries générales de Johann. Là, il retrouve Bonaparta qui, sujet aux remords d'être à l'origine de la naissance du monstre,  désire également tuer Johann. Croisant l'inspecteur Runge, ce dernier lui promet également de lui prêter main forte: ayant compris son erreur, il présente ses excuses à Tenma. Le médecin recherche le responsable du massacre et découvre finalement que Wolfsgang Grimmer est également présent. Grièvement blessé, ce dernier lui confie la dernière lettre de Bonaparta à l'égard de la mère des jumeaux, écrite sous forme de poème d'amour, avant de mourir. Lorsqu'il ressort du bâtiment, Tenma tombe nez à nez avec Johann. Bonaparta tente de tuer Johann à la place de Tenma mais est assassiné par Roberto qui meurt alors à son tour, blessé par Runge. Lors du face à face final, Johann promet à Tenma de lui faire voir l'enfer et lui annonce qu'il sera le dernier survivant et la prochaine victime à devenir un Monstre. Lorsqu'il annonce qu'il doit le tuer, Tenma n'arrive cependant toujours pas à tirer sur le jeune homme. Ce dernier tente de le forcer à agir en menaçant Wim, petit garçon du village, mais est soudainement atteint par la balle du père alcoolique de ce dernier. Croyant Johann mort, Tenma reste assit auprès de Nina qui cherche à le réconforter jusqu'au moment où l'on vient le chercher: Johann étant toujours vivant, l'inspecteur Runge demande au médecin d'effectuer l'opération qui lui rendra la vie. Au prix d'intenses dilemmes, Tenma accepte finalement de sauver le jeune homme pour la deuxième fois. L'opération est un succès.

Plus tard, on apprend que Tenma est innocenté grâce à l'aide de Runge et à de nombreux rapports qui font de lui la une des journaux pendant un temps. On apprend également que Tenma à repoussé deux offre de poste en temps que professeur de médecine et s'est engagé en temps que membre bénévole de Médecins sans frontières. En service à Nice dans le sud de la France, il rend visite à la mère des jumeaux et apprend de sa part les réels noms de ses enfants. Retournant en Allemagne, il se rend au chevet de Johann qui ne s'est toujours pas réveillé de son opération. Là, il est sujet à une étrange vision où le jeune homme se redresse et l'interroge sur le choix de sa mère à désigner lequel de ses deux enfants allait devenir le Monstre de l'expérience de la villa des roses. Finalement, lorsqu'il reprend ses esprits, essoufflé, Johann est toujours allongé dans le lit d'hôpital. Tenma lance alors un dernier regard au jeune homme avant de quitter la chambre, prononçant ses adieux à Johann.

Un des éléments notables et indispensables à considérer par rapport au personnage de Tenma est l'importante évolution dont il est sujet lors de l'avancée du scénario. Sa personnalité devient alors, au cours des tomes et de l'avancée de l'histoire, de plus en plus distincte. Idéaliste et quelque peu naïf au début de l'histoire, il est peu à peu mené à prendre en considération les difficultés du monde tout en subissant des changements psychologiques douloureux.

Idéaliste et optimiste

Dès le début de la saga, Tenma apparait comme étant un individu possédant un fort sens de la morale et de la justice ainsi qu'une personnalité très sensible. Attentif aux autres et à leur bien-être comme le veut son rôle de médecin, Tenma est quelqu'un de très dévoué qui cherche à bien faire et est soucieux d'agir selon des principes très humains. Travailleur invétéré, il privilégie la santé et le bien-être de ses patients avant tout, et est souvent obsédé par la volonté de sauver le plus de vies possible. C'est cette puissante notion du devoir, aditionnée à sa personnalité sensible, qui le rendront finalement incapable d’envisager un plan de carrière qui inclurait de laisser passer son ambition avant ses réelles aspirations bienveillantes. En effet, il devient clair dès le second chapitre que les désirs de Tenma, souhaitant se propulser sur le chemin de la gloire et son désir moral de laisser passer le bien d'autrui avant toute perspective d'avenir sont difficilement cumulables. Amené à faire un choix entre ces deux aspirations, Tenma fini par choisir d'abandonner tout plan de carrière, la philosophie à adopter lui semblant certainement bien trop éloignée de la sienne. L'avancée de la saga confirmera les premières impressions données par Tenma: bienveillant, attentionné et généreux, il sera au cours de son périple amené à apporter son aide à toute la série de personnages qu'il est mené à croiser. La psychologie et mentalité de Tenma peut certainement s'expliquer en grande partie par les grands principes qui le poussent à agir lors de son travail. Naturellement mené à s'approcher d'autrui, il renvoi l'image d'un personnage sociable et d'un grand optimisme, en apparance du moins, en délivrant auprès de tous des mots d'encouragements destinés à les amener à trouver ou retrouver confiance en eux. Ses proches confirment dans Another Monster que le fait que Tenma essaye toujours de valoriser les capacités des autres plus que celles qui lui sont propres (il y est dit que Tenma est une personne qui est très admiratif des "gens qui sont doués pour faire des choses") est un aspect de sa personnalité qui font de lui une personne très agréable à fréquenter.  Malgré une l'évolution de la série qui le mène à s'interroger sur lui-même, il n'abandonnera jamais l'idée que "l'espoir est toujours permis temps que la vie est là". Tenma est sans aucun doute un individu idéaliste si quelques peu naïf, et possède le rêve évident d'un monde où chacun pourrait trouver la place qui est la sienne.

Relations avec les autres personnages

S'il donne souvent l'impression d'être philanthrope, il est dit dans Another Monster que Tenma n'appréciait pas les activités d'équipe. Dans le même ouvrage, un ancien ami d'enfance affirme que le fait que Tenma soit un solitaire était un des aspects qui l'empéchaient de s'intégrer à la société Japonaise. Continuant dans ce sens là, Eva avoue qu'il s'isole facilement: lorsqu'il est en service à Eisler, il semble être mené naturellement à préférer travailler seul qu'en groupe, et préférer boire son thé seul, loin des autres médecins. Lorsque Runge interroge l'homme d'affaire japonais sur les relations de Tenma, à Munich, il  le dit d'une grande sociabilité malgré son caractère très réservé. Et si Eva affirme que son ancien fiancé s'"isole facilement", elle ajoute cependant qu'il a "du mal à supporter la solitude". Le besoin de Tenma d'être accompagné par ses proches et à se sentir soutenu s'affirmera avec l'avancée de sa quête alors qu'il se lie d'amitié avec des personnages comme Nina Fortner ou Dieter. La compagnie de ses proches est en effet certainement pour lui un soutien considérable qui, comme l'affirme le Dr Schumann alors que Tenma quitte son village accompagné de Dieter, "l'empêche de dévier du droit chemin". Lorsqu'il prend la décision de s'approcher de ce dernier pour le tuer, c'est d'ailleurs le lien qui l'unit à tout ceux qui le soutienne qu'il essaye de briser: abandonnant Dieter, Leichwein et son ami Rudy, Tenma affirme ne pas vouloir "engager les autres dans ses histoires". Cette décision est une nouvelle preuve de la volonté de Tenma à vouloir préserver les autres tout à l'instar de son propre salut, voir de son propre bien-être.

L'Angoisse qui mène au doute

Brillant neurochirurgien dont la réputation n'est plus à faire, Tenma se révèle cependant comme étant particulièrement peu sûr de lui malgré des capacités évidentes. Naturellement modeste comme le confirment les dires de ses proches, Tenma est aussi d'une nature inquiète et angoissée qui l'amène souvent à éprouver des doutes sur sa personne ou la justesse de ses actions (Eva affirme dans Another Monster qu'il est capable de "s'angoisser assez pour deux lorsqu'il se met à douter"). Alors que Runge le désigne comme un homme très calme d’apparence, Tenma renchérit que ce dernier à tord et avoue avoir toujours été hanté par la peur de l'échec lors de ses opérations médicales. Cette nature est peu à peu confirmée alors que Tenma avance dans son périple à la poursuite de Johann. Si la solitude et la culpabilité constituent ses obstacles psychologiques notables, c'est également le doute et l'anxiété qui le mène à évoluer vers un personnage de plus en plus torturé. Se questionnant sur son rôle en temps que médecin et être humain, sur son droit à se considérer comme moral ou non à la vue de son envie meurtrière, réalisant peu à peu les atrocités commises dans le monde qui l'entoure, il sera mené à éprouver une peur profonde autant par rapport à son but que par rapport à lui-même, et qui l’amèneront au fur et à mesure à perdre ses illusions et à devenir peut-être plus clairvoyant. Ayant sur Tenma un impact cependant plus négatif que positif, ces mêmes doutes, ainsi que son implacable volonté qu'il pense tournée vers la vertu, le rendront victime de très grandes difficultés pour se décider à appuyer sur la gâchette pour prendre la vie d'un autre, aussi monstrueux soit-il. Lors des moments difficiles où lorsqu'il est effrayé, souvent pour des raisons liées à Johann, il semble également avoir du mal à trouver la motivation pour avancer et va même jusqu'à négliger sa santé de manière considérable étant donné qu'il se pousse parfois à la limite de s'écrouler à cause du manque d'alimentation ou de sommeil.

Aptitudes et inaptitudes

Si la saga de Monster ne cessera de nous montrer que Tenma est incapable de tuer quelqu'un, elle nous prouvera à de nombreuses reprises que ses aptitudes sont nombreuses. En effet, il est dès le début du scénario comme étant un personnage doté de grandes capacités.

Bien sûr, il va sans dire que Tenma est un médecin qui excelle dans absolument tous les domaines de travail qu'il entreprend. Dans le chapitre 33 où Rudy se remémore ses années à la faculté de médecine, il est en effet dit que Tenma était un élève brillant qui raflait sans mal toutes les meilleures notes de sa section jusqu'à obtenir aux examens finaux les meilleurs résultats scolaires de tout le campus. Ces éléments sont confirmés plus tard par le docteur Leichwein qui affirme que Tenma était un excellent élève. A de nombreuses reprises, les médecins travaillant autour de lui le désigne comme étant un "génie de la chirurgie", ou comme étant surdoué. En effet, l'homme d'affaires Japonais de Munich affirme que Tenma est "une toute autre personne lorsqu'il possède un scalpel entre les mains": si l'on peut penser que les interventions chirurgicales sont les seuls moments où Tenma est sûr de lui, ce dernier ne cessera d'affirmer le contraire en se disant très effrayé à l'idée de l'échec.

En vue des aptitudes que possède Tenma, on peut également observer que ses brillants dons en neurochirurgie, surement dus à l'accumulation des qualités requises pour l'exercice des pratiques chirurgicales, amènent tout naturellement toute une série de capacités différentes. A plusieurs moments, il est dit que Tenma cuisine très bien, qu'il est capable de libérer une très grande quantité de travail (même si cet aspect est surement du à son éducation), son entraineur de tir approuvant que ses capacités de concentration lui permettent d'avoir une grande précision lors de l'exercice. Physiquement, Tenma semble également assez endurant. Toutes ces qualités découlent logiquement de sa nature consciencieuse, délicate, méticuleuse et rigoureuse qui va à la limite du perfectionnisme.

Il est dit dans Another Monster que Tenma apprécie également tout ce qui relève du domaine artistique sans pour autant préciser ses aptitudes en la matière. Amateur de musique pendant ses années de collège et de lycée, il est cependant dit que Tenma sait jouer un peu de guitare. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au cours de son périple, Tenma est mené à rencontrer un grand nombre de personnages qui deviendront par la suite alliés ou opposants.

Johann Liebert

La relation entre Kenzô Tenma, protagoniste principal œuvrant pour le bien et Johann Liebert, antagoniste inhumain luttant pour le triomphe de la mort., est certainement la plus importante de toute la saga Monster. Il est très clair que le rapport entre ces deux personnages est un rapport d'opposition parfaite qui va même jusqu'aux physiques inversés des personnages.

La relation qui unie Tenma et Johann est à double tranchant et semble à première vue opposée. Johann semble avoir une grande admiration pour Tenma, cherche à le protéger et va même jusqu’à tenter de lui rendre service alors qu’il lui permet de retrouver son grade perdu au sein de l’hôpital Eisler. Tenma semble quant à lui lutter dans la direction opposée étant donné qu’il cherche à tuer Johann afin de l’empêcher de commettre d’autres meurtres dont il se sent coupable. En réalité, la nature des rapports qui relient les deux personnages est bien plus complexe qu’il n’y parait. Au-delà de ses apparences bienveillantes envers le jeune médecin, Johann cherche indubitablement à faire sombrer Tenma dans le chao, jouant avec lui et le soumettant aux pires tortures psychologiques auxquelles le médecin puisse faire face. A de nombreuses reprises, on comprend en effet que Tenma n’est rien d’autres que la dernière victime préservée par Johann afin de la trainer, comme le dit Roberto lors de sa confrontation avec Runge pendant la bataille de Ruhenheim, sur la « scène d’apocalypse », souhaitant faire de lui le nouveau Monstre. Au début de la série, lorsque Tenma voit en Johann le petit garçon à qui il à sauvé la vie, l’enfant prend pour lui le visage de l’innocence et l’incarnation de son acte moral. Il apparait alors pour le médecin comme « celui qui l’a aidé à trouver son chemin », et va initialement jusqu’à éprouver une profonde affection pour lui. Le schéma va s’inverser lorsqu’il découvrira que Johann est le fameux terrible « Monstre » dont lui a parlé Junkers. Dans la saga, Tenma voit certainement l’incarnation de ses idées noires et de ses peurs en la personne de Johann. Lorsque ce dernier cherche à le tester lorsque le médecin tente de lui tirer dessus, Tenma se retrouve immédiatement déstabilisé par les regards de Johann qui semblent l’accuser ou plonger à l’intérieur de son âme. Il va sans dire que Tenma éprouve une peur profonde à l’égard du jeune homme qu’il s’obsède à vouloir assassiner car il est certain que cet acte lui permettra de retrouver la tranquillité. Cependant, le médecin ne semble jamais oublier totalement qu’il est celui qui à ramené le jeune homme à la vie, faisant de lui son sauveur. En effet, la quête de Tenma est bien plus une quête mentale que physique. C'est d'ailleurs ce dernier souvenir de l'enfant qu'il a sauvé qui prendra le dessus à la fin, où Tenma décidera finalement de sauver la vie au jeune homme à nouveau, mais cette fois en toute connaissance de causes: quitte à abandonner l'idée de "tuer pour oublier", Tenma choisit finalement de "pardonner pour oublier".

Nina Fortner

Une des plus importantes relation de la saga Monster également. Si Johann fait peur à Tenma, la relation qui unit ce dernier à la sœur du jeune homme est toute différente. En effet, Nina Fortner apparait comme un alter-ego féminin de Tenma car elle poursuit le même but que lui, à savoir détruire le Monstre. Elle est également la première personne à tenter de conforter Tenma dans l'idée qu'il n'est pas fautif d'avoir ramené Johann à la vie, ayant par ce fait accompli le travail honnête d'un médecin. Au cours des épisodes, le lien qui unit les deux personnages, presque filiale, va devenir extrêmement fort. Alors que Nina est sur le point de se suicider lorsqu'elle se souvient avoir été la victime de l'expérience de la Villa des Roses, Tenma la conjure de ne pas mettre son acte à exécution en lui avouant qu'il ne pourrait pas continuer à vivre s'il lui arrivait quelque chose. D'un point de vue analytique, Nina est la seule personne qui pourrait réellement reprocher à Tenma d'avoir sauvé son frère: lors des moments difficiles, Tenma semble directement se réfugier dans le souvenir de Nina lui répétant que "ce n'est pas de sa faute". La jeune fille est également une des personnes que Tenma cherche le plus à protéger lors de sa quête, que ce soit physiquement (il la sauve à de nombreuses reprises comme lors de leur première rencontre ou lors de l'incendie de la bibliothèque de Munich) ou psychologiquement: en effet, si Nina répète à de nombreuses reprises ne pas vouloir que Tenma se serve d'une arme à feu, le médecin lui retourne sans cesse cet ordre en affirmant être le seul à devoir tuer Johann, souhaitant la préserver. Tenma parait également être totalement paniqué lorsqu'il sait la jeune fille en danger. A la fin de la saga, Nina apparait comme étant clairement la seule personne à pouvoir convaincre Tenma d'abandonner sa quête, lui permettant ainsi de renoncer à son obsession et ainsi revenir sur le chemin de la vertu. Cette complicité croissante entre les deux individus, qui évoluera vers une très forte amitié, fait de la relation entre Nina et Tenma une des plus fortes de la saga Monster.

Dieter

Tout de suite après Nina Fortner vient naturellement Dieter qui s'impose également comme figure majeure de l'entourage de Tenma. De la même façon que la jeune fille, le petit garçon est un pilier qui permet à Tenma de surmonter les épreuves auxquelles il est confronté au cours de son périple, et comme le dit le Dr Schumann, à "rester sur le droit chemin". En effet, Dieter représente pour lui l'innocence de l'enfance, cet aspect faisant donc de lui l'image inversée de Johann. En empêchant Tenma d'oublier les valeurs qui l'ont toujours poussé à agir, Dieter apparait souvent comme étant "l'âme de Tenma" que Johann n'a pas su être jusqu'au bout puisqu'il se servit rapidement des confidences du médecin pour réaliser ses plus noirs desseins. Le caractère filiale de la relation unissant Tenma et Dieter est plus évident encore que dans le cas de Nina Fortner, l'attachement affectif unissant le petit garçon au médecin étant très fort. A de nombreuses reprises, Dieter semble remplacer l'image de son père par Tenma , le désignant cependant comme son "ami". L'affection de Tenma pour Dieter est également révélatrice de son besoin à se sentir accompagné: s'il est tout d'abord réticent à emmener le petit garçon avec lui, il ne tardera pas à accepter de prendre le laisser l'accompagner. Enfin, Tenma semble à peu près aussi inquiet lorsqu'il pense Dieter en danger que dans le cas de Nina, considérant très certainement que l'enfant est sous son entière responsabilité. Malgré son apparence scénaristique peu importante, Dieter est indubitablement un personnage crucial pour l'évolution de la psychologie de Tenma au cours de la saga.

Eva Heinemann

Heinrich Runge

Rudy Gillen et le Dr Leichwein

Personnage principal, il va sans dire que la place de Tenma dans le manga est imminente.  Bien devant Johann, il est également le personnage étant le plus représenté et le plus présent sur toute la saga. En effet, il apparait dès le premier chapitre et ne nous quittera définitivement qu'à l'issu du tout dernier volume de la série, pour apparaitre dans la majorité des chapitres et dans l'intégralité des mangas. Ce rôle principal ne l'empêche cependant pas de disparaitre parfois pendant de longues périodes des pages d'Urasawa, qui représentaient alors des mois entiers lors de la prépublication de Monster au Japon, chose relativement rare dans les mangas. Tenma n'est en effet pas le seul personnage ayant droit à un développement dans la série, l'auteur privilégiant tour à tour personnages principaux et surtout secondaires.

Tenma est l'un des personnages de l’œuvre à avoir un visage lisse et relativement peu typé, Naoki Urasawa aimant souvent dessiner des personnages au physique plus reconnaissable et caractéristique. Ses trais sont cependant assez relatifs à l'esthétique réaliste que cherche à montrer Monster: par exemple, les proportions de son corps sont bien plus proches de celles d'un humain réel que de celles de certains personnages de mangas typiques. Tenma est un des personnages de la série dont les expressions du visage sont les plus flagrantes. Il est aussi important de préciser qu'il est le seul personnage à subir une évolution physique visible à vue d’œil au cours de la saga: si Urasawa commence par le dessiner avec des cheveux courts, ils deviendront de plus en plus long au fil des chapitres. Lors de certains passages, Tenma est représenté avec une barbe plus ou moins poussée. Il semble également qu'au cours des chapitres, les yeux de Tenma soient également dessinés de manière différente par Urasawa, son regard semblant plus sérieux et grave à la fin de la saga. Il est cependant notable que les changements physiques de Tenma semblent parfois plus visibles dans le manga que dans l'adaptation animée, pourtant scrupuleuse. Les expressions de son visages sont souvent également plus marquées, surement grâce aux nombreux traits tracés par Urasawa sur son visage afin de renforcer ses émotions.

Cet aspect, renforçant le réalisme dont veut témoigner l'auteur, permet également de donner un indice temporel sur le temps écoulé depuis la fuite de Tenma. Lors des retouches graphiques de l'édition deluxe, Tenma à également reçu de nombreuses ré-adaptations, souvent liées à son visage et à ses expressions. Dans ses nouveaux dessins, Urasawa affirme avoir désiré "renforcer certaines émotions qui ne lui semblaient pas assez fortes". Parfois, les retouches de l'auteur témoignent d'une volonté d'également corriger les poses que prend le personnage, parfois pour leur donner plus de réalisme comme c'est le cas pour la fameuse vignette du 3ème volume où Tenma pointe son pistolet sur Hartmann. La nouvelle image avait été dessinée par Urasawa dans le but de donner plus de crédibilité au geste de Tenma. Certaines retouches graphiques sur le personnage semblent également  donner à Tenma une allure plus adulte.

Tenma est le personnage le plus représenté sur les couvertures des mangas de l'édition simple. Il y apparait comme figure principale ou secondaire sur  7 de ces derniers: les volumes 1, 2, 3, 5, 8, 15 et 18. Sur les couvertures des éditions Deluxe, il apparait clairement représente sur 5 des 9 livres: les volumes 1, 3, 5, 6 et 9.

°•..•°¯°•...........................°•..•°¯°•.

Première apparition: Volume 1 Chapitre 1, Herr Doktor Tenma

Dernière apparition: Volume 18 chapitre 162, Le véritable Monstre

Nombre de chapitres d'apparition: /162

Principaux chapitres de développement:

°•..•°¯°•...........................°•..•°¯°•.

 

 

Tenma de retour après une longue absence, ses cheveux étant clairement devenus plus longs

L'évolution de Tenma est clairement rendue par le dessin

 

 

La fameuse retouche destinée à faire tenir à Tenma son arme de manière plus réaliste. (Cliquez pour agrandir)

Une des vignettes des mangas édition simple (ici le tome 3) mettant Tenma en avant.

Une des planches préparatoires de chara-design, par Kitarô Kôsaka

De la même façon que dans le manga, Tenma semble tout aussi être éminemment représenté. Il est présent dans la plus grande partie des épisodes si ce n'est dans son intégralité. Comme dans le manga, il perdure certaines périodes de trou où Tenma peut ne pas apparaître durant 5 ou 6 épisodes d'affilé.

L'adaptation graphique de Tenma, réalisée par le chara-designer Kitarô Kôsaka est très scrupuleuse du manga. Comme dans ce dernier, Tenma est dessiné avec des cheveux très noirs sans nuances de gris et ses traits sont reproduits de manière très fidèles malgré quelques petites différences parfois volontaires sur les expressions et positionnement du personnage.

Le doublage est réalisé de façons assez diverses selon les pays. En effet, si la version Japonaise de l'anime prête à Tenma une voix grave pouvant cependant aller dans les aigus avec Hidenobu Kiuchi, la version française de Monster préfère par exemple lui donner une voix plus aiguë avec  Taric Mehani.

Langue Nom du doubleur
Japonais Hidenobu Kiuchi
Français Taric Mehani
Américain Liam O'Brien
Espagnol

 

Italien  
Allemand  

 

 

°•..•°¯°•...........................°•..•°¯°•.

Première apparition: Épisode 1, Herr Doktor Tenma

Dernière apparition: Épisode 74, Le véritable Monstre

Nombre d'épisodes d'apparition: /74

Principaux épisodes de développement: 1, 2, 8, 9, 13, 20, 22, 31, 32, 34, 36, 37, 38, 40, 51, 52, 53

°•..•°¯°•...........................°•..•°¯°•.

*Le personnage du Dr Tenma est très explicitement inspiré du Dr Kimble dans la série Le Fugitif de 1963. Il partage également le nom d'un très célèbre personnage d'Osamu Tezuka: le professeur Tenma, père et créateur d'Astro Boy (Tobio Tenma). Il est également possible que le Dr Black Jack, personnage du même auteur, ai contribué aux sources d'inspiration pour la création de Tenma.

*Physiquement, Kenzô Tenma ressemble beaucoup à son créateur Naoki Urasawa. Ils partagent également la même date d'anniversaire: le 2 janvier (même si Tenma est né en 1958 et Urasawa en 1960).

*Le physique de Tenma est légèrement différent du manga a l'anime. Il semblerait en effet que Tenma soit légèrement plus grand dans l'anime (certains l'y disent également "plus beau").

Galerie d'image de Kenzô Tenma

 

×